Sexe sans risque 3.0

Préservatif, PreP & protection à travers la thérapie (TaSP)

Le sexe sans risque protège du VIH

Chacune des trois méthodes suivantes te protègent du VIH à condition de les utiliser correctement:

  • Les préservatifs évitent que le VIH arrive à pénétrer dans le corps ou sur les muqueuses lors de l’acte sexuel

  • PrEP (prophylaxie pré-exposition). Des personnes séronégatives prennent des médicaments contre le VIH qui les protègent d’une contamination lors de l’acte sexuel

  • TaSP (protection à travers la thérapie): Les médicaments contre le VIH suppriment la reproduction du virus dans le corps. Le VIH ne peut plus être transmis lors de l’acte sexuel.

Tu trouves plus d’informations par rapport à ces trois méthodes en bas.

Tu décides laquelle de ces méthodes de sexe sans risque te convient (actuellement). Il est possible d‘en changer selon la situation et la phase de ta vie. Plusieurs méthodes peuvent aussi être combinées.

Notre tuyau: Tu peux te faire conseiller sur chacun des sujet par nous: par téléphone au +49 681 19 4 11 ou lors d’un entretien personnel. Tu peux trouver les horaires pour le conseil téléphonique ici. Pour convenir d’un rendez-vous en présentiel, tu peux nous contacter par téléphone ou par email.

Il existe un chat en temps réel spécifiquement pour les gays et proposé par la Deutsche Aidshilfe. Des conseillers gay y répondent à tes questions. Notre streetworker Achim fait partie de l’équipe des conseillers. Tu peux te connecter au chat sous www.health-support.de.

En alternative, tu peux utiliser l’offre de conseil fédéral des Aidshilfen sous le numéro +49 180 33 19411 (9cts à partir d’un téléphone fixe et max. 42 cts des réseaux mobiles allemands – un surcoût peut s’appliquer pour un réseau étranger): du lundi au vendredi de 9h00 à 21h00 et les samedis et dimanches de 12h00 à 14h00. Tu peux joindre gratuitement les conseillers en ligne des Aidshilfen sous www.hiv-counselling.org .

(Information: Les textes sont en majeure partie repris de la brochure „SAFER SEX 3.0 – Mehr Schutz vor HIV. Du entscheidest“ de la campagne „ICH WEISS WAS ICH TU“ de la Deutsche Aidshilfe e.V. et a été complété avec des conseils et informations régionales.)

Vers le haut

Le préservatif

Le préservatif

Le préservatif protège d’une transmission du VIH. C’est sans doute la méthode de sexe sans risque la plus connue

Fais attention à:

  • la qualité: le préservatif devrait porter p. ex un signe CE ou NF

  • un emballage intact et la date de péremption

  • un stockage correct: Protéger les capotes de la chaleur (p. ex. ensoleillement direct) et de pression – donc ne pas les stocker pendant un temps prolongé dans le portemonnaie ou une poche de pantalon.

Par ailleurs:

  • Toujours utiliser généreusement de gel (à base d’eau ou de silicone) pour éviter une déchirure du préservatif. Des matières grasses ou huiles comme la vaseline ou de l’huile de massage endommagent le caoutchouc

  • D’abors enfiler la capote sur le pénis en érection, puis étaler le gel à l’extérieur du préservatif

  • Utiliser un nouveau préservatif pour chaque partenaire sexuel

  • De temps à autres vérifier si le préservatif est encore correctement en place. Lors de rapports sexuels longs ou agités changer de préservatif.

  • Retirer le pénis tant qu’il est encore en érection après l’acte sexuel et maintenir la capote.

Notre conseil: Le préservatif protège de façon sûre contre le VIH s’il est correctement utilisé. Il ne protège que partiellement contre les autres infections sexuellement transmissibles comme la gonorrhée et la syphilis. Fais-toi dépister régulièrement quant à d’autres maladies sexuellement transmissibles. Tu trouves des informations par rapport à notre offre de dépistage ici.

Vers le haut

PrEP

PrEP (pour Pre-exposure prophylaxis) signifie une „prévention avant risque“. Lors de la PrEP, tu prends des médicaments contre le VIH afin de te protéger contre une contamination avec le VIH. Tu peux trouver plus d’infos sous www.iwwit.de/prep.

Depuis le 1er septembre 2019, la sécurité sociale légale rembourse les médicaments et examens annexes pour la PrEP à toute personne à partir de 16 ans avec un risque substantiel VIH.

CONSEIL: Tu as des questions par rapport à la PrEP? Nous organisons une consultation ouverte PrEP une fois par mois. Les horaires sont visibles sur la page d’accueil. En dehors de cette consultation, tu peux bien entendu également convenir d’un rendez-vous pour une consultation individualisée (par téléphone sous +49 681 19 4 11 ou en écrivant à info(at)gudd-druff.de

Une prise correcte de la PrEP est extrèmement important pour garantir son efficacité:

  • Avant le début et 4 semaines après le début des prises, il est important de pouvoir justifier d’un dépistage VIH négatif, car les cachets PrEP ne sont pas suffisants pour soigner une infection au VIH et il pourrait se développer des résistences.

  • La fonctionalité des reins ainsi que ton status Hépatite B doivent également être controlés. En cas de problèmes rénales, tu ne peux pas utiliser la PrEP.

  • Pendant la PrEP, tu dois effectuer un test VIH tous les trois mois et faire contrôler régulièrement la fonctionalité de tes reins

  • Des dépistages régulières pour les autres IST, principalement syphilis, gonorrhée et chlamydia sont également recommandés.

CONSEIL: Tu peux effectuer les examens d’entrée et de contrôle chez ton médecin PrEP. Les coûts sont remboursés à partir du 1er septembre 2019 par la sécurité sociale légale. Les dépistages réguliers et nécessaires par rapport au VIH, syphilis, chlamydia, gonocoque et le cas échéant hépatite B et C peuvent également être effectués tous les mardis entre 18h et 20h gratuitement chez nous. Nous pouvons documenter les résultats dans un „carnet d’entretien“ édité par notre association. Le contrôle de la fonction rénale n’est pas proposé et doit être réalisé en labo ou dans le cabinet qui établit l’ordonnance.

Il existe 2 façons de prise de PrEP:

  1. PrEP journalière

    • „Phase de chargement“ (avant le premier rapport sexuel): 1 comprimé journalier pendant 4 jours.

    • 1 comprimé par jour par la suite

  • Fin de PrEP ou interruption: Après la dernière relation sexuelle 1 cachet pendant 2 jours. Ton médecin peut aussi conseiller une réduction progressive plus longue.

 

Voici des réponses à des questions courantes:

 

Quels médicaments puis-je utiliser pour la PrEP?

Actuellement, Truvada est le seul médicament VIH dans le monde dont l’efficacité a été prouvée pour la PrEP et qui a été agréé pour la PrEP. Les génériques du Truvada avec les mêmes agents actifs sont également efficaces. Effectuer une PrEP „improvisée“ avec d’autres médicaments VIH est fortement déconseillé, car leur efficacité n’est pas prouvée.

 

Comment me procurer les cachets de la PrEP et quel en est le coût?

A partir du 1er septembre 2019, tous les affiliés d’une caisse de maladie publique agés de plus de 16 ans avec un risque substantiel d’infection au VIH ont droit à la prise en charge des médicaments PrEP ainsi que des examens nécessaires à la prophylaxie VIH.

Sont considérées comme personnes avec un „risque substantiel“ des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) ou des personnes trans qui:

  • ont eu des rapports anaux non-protégés pendant les derniers trois à six mois et/ou

  • Auront probablement des rapports anaux non-protégés dans les mois à venir et/ou

  • Avait une MST (maladie sexuellement transmissible) dans les douze mois avant la consultation PrEP

CONSEIL: Il est important d’avoir un bon conseil et accompagnement d’un médecin. Seulement des médecins compétants dans le domaine peuvent établir des ordonnances, accompagner et procéder au tiers-payant avec la caisse maladie. Nous te conseillons de t’adresser à un médecin pour la PrEP qui a également des compétances dans la thérapie VIH. Tu peux en trouver les adresses ici.


The cost of necessary examinations for the PrEP as well as the medicines is met by insurance.

elon l’accord, ceci comprend:

  • Visite médicale

  • Médicaments PrEP (les assurés sont affiliés à une caisse maladie publique)

  • Les examens nécessaires avant et pendant la PrEP:

  • Test VIH avant le début de la PrEP, 4 semaines après le début puis tous les 3 mois (si on ne prend que la médication PrEP et qu’on est infecté au VIH, le VIH peut se multiplier).

    • Contrôle de la fonction des reins avant le début de la PrEP et tous les 3 à 12 mois par la suite (une personne souffrant d’une maladie des reins ne devrait pas prendre la PrEP)

    • Test hépatite B avant le début de la PrEP (une hépatite en cours peut s’aggraver en cas d’arrêt de prise de PrEP).

De plus, suivant le risque, des examens syphilis, gonocoques (gonorhée) et chlamydiae peuvent être effectués. Ces examens sont nommées également dans la ligne de conduite PrEP.

Cette dernière conseille également des examens hépatite C réguliers supplémentaires.

Les médicaments sont disponibles sous blister à un prix de 40 EUR pour 28 cachets et 70 Eur sans blister pour une boîte contenant des médicaments d’un mois.

INFO: En Sarre, la PrEP sous blister est uniquement disponible dans la pharmacie „Stadtapotheke“ à Sarrebruck.

 

La PrEP a-t-elle des effets secondaires?

La plupart des personnes supportent très bien les agents actifs. Certains se plaignent par moments de nausées, diarhée, maux de tête/ventre/articulations ainsi que fatigue ou troubles du sommeil. Avec une prise journalière dans la durée des cachets PrEP, la performance des reins peut baisser – la PrEP n’est donc pas fait pour des personnes avec une insuffisance rénale. La fonction rénale doit être régulièrement contrôlée sous PrEP. La densité des os peut également baisser légèrement avec la PrEP. Aussi bien l’une que l’autre reviennent à leur norme en règle générale quand on arrête la PrEP. Des interactions avec la thérapie hormonelle pour les hommes transgenre ne sont pas connues.

Vers le haut

TasP (Treatment as Prevention)

Un début à temps de thérapie VIH permet une vie longue et bonne. En outre, la thérapie protège des partenaires de sexe séronégatives, car les médicaments VIH empêchent la reproduction du virus IH dans le corps.

Le VIH ne peut ainsi ne plus être transmis lors de rapports sexuels.

Une condition préalable est que les médicaments sont pris de façon sérieuse et fiable et que la thérapie fait effet. Cela est contrôlé tous les trois mois par un médecin.

Dans le monde entier, il n’y a aucun cas de transmission connu de VIH sous ces conditions.

Vers le haut

Contrôle des autres maladies sexuellement transmissibles

A côté du VIH, il existe d’autres maladies sexuellement transmissibles, comme la gonorhée, syphilis ou chlamydia. Le préservatif baisse le risque de contamination sans pour autant offrir une protection complète.

Te fais dépister au moins une fois par an par rapport à d’autres maladies sexuellement transmissibles, peu importe que tu te décides pour le préservatif, la PrEP ou la TaSP pour la prévention contre le VIH.

CONSEIL: Profite de notre offre de dépistage „Test it!“. Chez nous, tu peux te faire dépister par rapport à la syphilis, chlamydia, gonocoques ainsi que l’hépatite B et C. Les dates de dépistage sont accessibles ici.

Vers le haut